logo copie

Devient

RÉUSSITE DES ÉLÈVES

Un système éducatif ne peut excéder la qualité de ses enseignants.  Selon la méta-analyse de Hattie, 30% de la réussite des élèves est attribuable à l’enseignant et 10% au chef d’établissement.

Pour avoir un impact sur notre système éducatif français et réduire les écarts de niveaux liés à l’origine sociale, nous devons accompagner et soutenir les enseignants dans le développement de pratiques pédagogiques permettant de réduire les inégalités. Nous ne pouvons pas améliorer la performance de notre système éducatif dans les classements PISA sans refaire fonctionner le moteur de l’équité.

Soutenir les élèves les plus fragiles ne suppose pas un nivellement par le bas dans la mesure où il est possible de faire progresser tout le monde y compris les têtes de classe.

Il existe des pratiques pédagogiques efficaces permettant de soutenir les progrès de chaque élève quelque soit son niveau initial.

chiffres clés

75%

des enseignants se sentent plus rassurés après avoir participé à un programme ÊtreProf

120 000

enseignants accompagnés sur ÊtreProf

4500

chefs d’établissements inscrits à ManagEduc

Témoignages

Les temps d'échange entre pairs me permettent de prendre du recul, de se poser tranquillement sans jugement de valeur, c'est rassurant de voir que l'on a les mêmes questions que les collègues. Partir par exemple de ce qu'est un bon élève pour nous, ça décale le questionnement mais ça lui donne une véritable valeur. Ça peut amener les collègues enseignants à construire un travail différent.
Nadège, Principale d'établissement depuis 15 ans
Un bon prof c’est quelqu’un de bienveillant, il explique bien et il est patient. Même quand on ne réussit pas, il nous aide à garder confiance en nous
Élève de collège
Cela fait du bien de voir qu'on peut compter sur des conseils concrets. Évidemment je travaille beaucoup avec mes collègues mais il y a certaines questions qu'on n'ose pas poser de peur de ne pas être à la hauteur et qui peuvent être abordées quand on se retrouve avec ÊtrePROF.
Myriam, professeure des écoles en REP
Notre prof aime beaucoup sa matière. Elle est dévouée pour ses élèves et elle a envie qu’ils réussissent et ça se voit
Élève de collège
Le site ÊtreProf est fabuleux ! Les podcasts, les thématiques abordées, les contenus sont passionnants... J'enseigne depuis 1996 et j'apprécie l'explicitation de toutes ces méthodes qu'on utilise finalement implicitement. J'ai conseillé le site et les podcasts à mon stagiaire et même à mes chefs !
Nathalie Labarre, enseignante dans le secondaire
Le bon prof c'est quelqu'un avec qui on peut communiquer. Il sait être à l'écoute même quand ce n'est pas le sujet du cours. Il faut qu'il y ait du lien.
Élève de lycée
Le site ÊtreProf est fabuleux ! Les podcasts, les thématiques abordées, les contenus sont passionnants... J'enseigne depuis 1996 et j'apprécie l'explicitation de toutes ces méthodes qu'on utilise finalement implicitement. J'ai conseillé le site et les podcasts à mon stagiaire et même à mes chefs !
Nathalie Labarre, enseignante dans le secondaire
Notre prof nous fait plein d’activités : ce n'est pas que de la pratique, c'est du concret. On apprend en faisant !
Élève de collège
Précédent
Suivant

Notre démarche d’impact

Allier action de terrain et recherche pour plus d’impact

Nous pensons que l’action de terrain et la recherche doivent être intrinsèquement liées. Depuis sa création, Ecolhuma appuie son action sur la recherche et fait de la recherche sur ses actions. Cela nous permet à la fois d’agir en étant nourri par les dernières avancées de la science et de travailler à l’amélioration continue de notre projet.

La recherche a montré que l’action des enseignants est un levier déterminant pour la réussite des élèves. Nous avons eu à cœur de nous assurer de l’impact de l’intervention de notre intervention sur les enseignants et avons mené en lien avec un conseil scientifique indépendant une étude scientifique quantitative d’impact qui a étudié les effets d’EtrePROF sur les enseignants. 

Un comité scientifique composé de Camille Terrier (économiste de l’éducation), Noémie Le Donné (docteure en sociologie, cheffe de projet à l’OCDE) et Christine Hamel (chercheuse en sciences de l’éducation et professeure des universités) a veillé au bon déroulement et à la neutralité de la mesure d’impact d’EtrePROF.

En 2022, nous avons souhaité compléter ce travail grâce à une étude qualitative et exploratoire sur les impacts d’EtrePROF sur les élèves. Nous avons demandé au cabinet Kimso d’aller observer le travail d’enseignants que nous accompagnons afin de mieux comprendre ce que cela change pour un élève d’avoir un enseignant accompagné par EtrePROF.

Notre démarche d’évaluation est systématique

Chaque projet que nous portons doit intégrer une démarche d’évaluation. Formaliser l’évaluation dès la conception du projet nous permet de fixer des objectifs clairs et atteignables ainsi que d’intégrer le recueil de données au calendrier.

Notre démarche d’évaluation est dynamique

L’impact de chaque projet est évalué plusieurs fois, à chaque étape clé. Alterner entre des phases d’évaluation et d’amélioration basée sur les effets détectés nous permet un meilleur pilotage et un renforcement de notre impact dans le temps.

Nous adaptons les méthodes d’évaluation à la maturité des projets. Concevoir des protocoles d’évaluation et cibler des indicateurs en adéquation avec la phase de développement des projets nous permet d’optimiser l’utilisation de nos ressources.

Notre démarche d’évaluation est progressive

Les données sont collectées et analysées conformément aux standards scientifiques en vigueur. S’appuyer, en interne et en externe (cf. conseil scientifique), sur des expertises scientifiques de haut niveau pour orienter nos choix méthodologiques nous permet d’obtenir des résultats fiables et exploitables.

Notre démarche d’évaluation est rigoureuse

les impacts principaux d'ÊtrePROF

Auprès des enseignants :

 (à partir de l’étude scientifique et quantitative) 

  1. Le sentiment d’efficacité personnelle des enseignants accompagnés par ÊtrePROF augmente deux fois plus vite par rapport à ceux qui n’en bénéficient pas. Cela représente un gain de trois années d’expérience en un an en moyenne.
  2. Les enseignants accompagnés par EtrePROF collaborent trois fois plus par rapport aux enseignants non-accompagnés.
  3. Un élève dont l’enseignant consulte ÊtrePROF va gagner l’équivalent d’une heure d’apprentissage par semaine.

 

Auprès des élèves :

(à partir de l’étude qualitative et exploratoire KIMSO) 

Les élèves déclarent : 

  1. Bénéficier d’un meilleur cadre d’apprentissage, apprendre mieux et se sentir progresser.
  2. Être à l’aise dans une dynamique collective et avoir un rôle moteur en classe.
  3. Développer leur bien-être en classe

Rapports D'activité

Florence Rizzo

Co-fondatrice

Elle grandit en zone rurale dans l’est de la France et poursuit sa scolarité dans des écoles publiques. Ses parents n’ont pas le “bac” mais ils croient fermement en l’éducation. Son père, fils de mineur lui transmet une conscience sociale et sa mère infirmière, une culture du soin. Curieuse et avide d’apprendre, elle a la chance de partir en Hypokhâgne au lycée Lakanal de Sceaux puis d’intégrer quelques “grandes écoles” : ScPo, Essec, Insead. A chaque fois, le même sentiment d’assister à une forte reproduction des inégalités, ce qui renforce son engagement et son envie de contribuer à la réduction de ces inégalités. Ecolhuma naît en 2012 de cette envie profonde de mettre ses compétences au service d’une éducation de qualité accessible à tous et de la conviction que cela ne pourra se faire sans un accompagnement humain de celles et ceux qui font l’école au quotidien. Elle croise la route de nombreuses personnes qui font d’Ecolhuma une aventure collective.

{nom}

{FONCTION}

{BIO}