logo copie

Devient

NOTRE DERNIER BAROMÈTRE

ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE : PRATIQUES ET BESOINS DES ENSEIGNANTS

Les enseignants sont des acteurs clés de la transition écologique. Ils sont en première ligne pour accompagner les jeunes générations face au défi environnemental. À l’ère de l’anthropocène où les actions humaines ont des conséquences durables sur l’avenir des conditions de vie sur Terre, l’Ecole du XXIe siècle est indissociable d’une éducation au développement durable (EDD). Découvrez les résultats inédits de notre baromètre sur l’EDD mené auprès de près de 1000 enseignants, en partenariat avec Mirova Foundation.

PRÉSENTATION

Après dix ans d’expérience auprès des acteurs de terrain au service d’une école plus juste et plus épanouissante, l’association Ecolhuma inaugure en mars 2023 l’Observatoire Ecolhuma : un observatoire scientifique pour partager les connaissances et éclairer la décision publique.

La démarche de l’Observatoire Ecolhuma vise à écouter les enseignants pour mieux accompagner les évolutions du système éducatif. Les enseignants sont les premiers témoins des nouveaux défis posés à l’École : chaque jour ils sont présents en classe aux côtés des élèves pour les accompagner et répondre à leurs difficultés.

Notre mission est de les écouter et d’analyser objectivement les données issues de leur réalité et de leur pratique pour faire progresser le débat public et être à la hauteur des nouveaux défis de l’École du XXIe siècle.

Depuis 2020, nous avons porté sept enquêtes auprès de plus d’un millier d’enseignants à chaque fois. Dans la continuité des travaux déjà portés depuis deux ans par l’association, notre volonté sera de collecter, d’analyser et de diffuser des données recueillies auprès d’acteurs de terrain (enseignants, chefs d’établissements scolaires, …) afin d’aider les décideurs à faire des choix éclairés en matière de politiques éducatives. 

NOTRE APPROCHE : DES BAROMÈTRES POUR COMPRENDRE L’ÉVOLUTION DES ENJEUX ÉDUCATIFS

Notre méthodologie exigeante mobilise les dernières avancées des recherches scientifiques dans les sciences de l’éducation et les sciences cognitives. L’objectif de l’Observatoire Ecolhuma est de concilier les approches quantitatives et qualitatives pour produire des données objectives, comprendre le vécu des enseignants et mieux les accompagner au quotidien.

Les baromètres de l’observatoire sont des enquêtes transversales répétées (tous les deux ans), par questionnaire en ligne sur les espaces de diffusion d’ÊtrePROF et reposant sur un échantillon non probabiliste (de volontaires). L’objectif est, d’une part, d’obtenir une « photographie » régulière des perceptions, attitudes, besoins et pratiques des enseignants sur des thématiques définies ; et d’autre part, d’analyser leurs évolutions au cours du temps.

Les données produites doivent permettre à la fois de nourrir l’action d’Ecolhuma et de contribuer à la réflexion collective sur les grands défis éducatifs à relever.

THÉMATIQUES PRIORITAIRES

Au XXIe siècle, l’École est confrontée à de nombreux défis et à de nouveaux enjeux. Les profils des élèves évoluent et la profession enseignante se transforme dans une société sujette à l’incertitude. Pour accompagner l’avenir de l’École vers la réduction des inégalités et une scolarité plus épanouissante pour tous les élèves, quatre grandes thématiques centrales ont été retenues.

Le décrochage scolaire

Le phénomène du décrochage reste un enjeu malgré les progrès faits en la matière ces dernières années. Il concerne près d’un élève sur dix (8,2% en 2019 selon l’enquête de la DEPP en 2020). 

Notre objectif est donc de comprendre de manière précoce les signes de risques de désengagement scolaire ainsi que les pratiques enseignantes efficaces pour prévenir le décrochage scolaire.

Les compétences psychosociales

Le monde contemporain est de plus en plus exigeant et demande aux jeunes de maîtriser des compétences émotionnelles  (gestion de ses émotions, etc.) et sociales (développer des relations, etc.). Ces compétences qui ne sont pas toujours enseignées explicitement à l’École sont pourtant déterminantes pour l’épanouissement et l’avenir des jeunes.

L’étude des pratiques des enseignants nous permettra de mieux comprendre ce qu’ils font dans ce domaine et ce dont ils ont besoin pour mieux accompagner leurs élèves dans le développement des compétences psychosociales.

La santé mentale

Les élèves français sont parmi les plus stressés et les plus anxieux des pays de l’OCDE (PISA, Le bien-être des élèves, 2018). La crise sanitaire a aggravé la situation pour de nombreux élèves, en particulier parmi les adolescents, qui sont pour certains en grande souffrance psychologique. 

En comprenant le vécu de l’enseignant quotidiennement en contact avec ses élèves, nous voulons comprendre les leviers pédagogiques qu’il peut mobiliser pour contribuer à identifier et prévenir une aggravation des troubles anxieux. 

La transition écologique​

Il est urgent de préparer les enfants d’aujourd’hui pour le monde de demain. La “génération Greta” se mobilise déjà pour la planète et s’intéresse fortement aux enjeux écologiques qui apparaissent comme de nouveaux savoirs fondamentaux.    

Quel est le rôle des enseignants dans l’accompagnement des jeunes sur les questions liées à la transition écologique ? Quelles sont leurs pratiques pédagogiques actuelles ? Sur quelles dimensions ont-ils besoin d’appui ? 

Nos publications scientifiques suite à nos enquêtes

Les résultats de notre première enquête de 2021 sur les pratiques pédagogiques des enseignants et les inégalités scolaires ont été publiés dans la revue Social Psychology of Education ce mois-ci. 

Nos précédentes enquêtes

RÉSEAU DE CHERCHEURS

Chercheurs associés via nos conseils scientifiques :

Camille Terrier

Economiste de l’éducation (LSE, MIT, HEC Lausanne)

Camille Terrier
Bénéficiant d’une solide formation reçue dans plusieurs universités prestigieuses d’envergue internationale (London School of Economics, HEC Lausanne, MIT) Camille Terrier s’est spécialisée en tant qu’économiste de l’éducation.

Noémie Le Donnée

Analyste à l’OCDE

Noémie Le Donnée
Après un master à l’Ensae et un doctorat en sociologie de l’éducation à Sciences Po, Noémie le donnée se dédie à la recherche au CREST avant de rejoindre l’Ined en tant que chercheure associée. Elle poursuit aujourd’hui ses recherches en tant qu’analyste de politiques publiques à l’OCDE.

Christine Hamel

Professeur des universités, Université de Laval (Canada)

Christine Hamel
Professeure agrégée à la faculté d’éducation de l’université de Laval (Québec) Christine Hamel est actuellement chercheuse associée au CTREQ (Centre de Transfert pour la Réussite Éducative du Quebec).

Asma Benhenda

Économiste et autrice du livre "Tous de bons profs"

Asma Benhenda
Économiste et autrice du livre Tous de bons profs« , Asma Benhenda est actuellement chercheuse post-doctorante à l’University College London, Centre for Education Policy and Equalising Opportunities. Elle est également une ancienne élève de l’École Normale Supérieure Paris-Saclay, et titulaire d’un doctorat de l’École d’économie de Paris consacré aux politiques publiques à destination des enseignants. 

Rebecca Shankland

Professeure des Universités en psychologie du développement - Membre de l'Institut Universitaire de France

Rebecca Shankland
Rebecca Shankland travaille actuellement au Laboratoire DIPHE (Développement, Individu, Personnalité, Handicap, Éducation) de l’Université Lumière Lyon 2. Rebecca mène des recherches en psychologie du développement et en psychologie positive. Ses projets actuels sont principalement axés sur la pleine conscience et les interventions de psychologie positive dans le domaine de l’éducation, du travail et de la thérapie.

Frédérique Alexandre Bailly

Directrice générale de l'ONISEP

Frédérique Alexandre Bailly
Diplômée de HEC et docteure en Philosophie, Frédérique Alexandre Bailly, s’engage pendant 17 ans à l’ESCP dans différentes missions et programmes visant l’inclusion et la diversité au sein de l’école. Rectrice de l’académie de Dijon puis chancelière des universités, elle est actuellement directrice générale de l’Onisep.

Catherine Becchetti-Bizot

Médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Catherine Becchetti-Bizot
Professeure agrégée et docteure en Lettres classiques, Chaterine Becchetti-Bizot est Inspectrice générale de l’éducation nationale (groupe des Lettres) et médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.

Christophe Marsollier

IGESR

Christophe Marsollier
Inspecteur général et docteur en sciences de l’éducation, Christophe Marsollier est l’auteur de multiples ouvrages sur la relation didactique et ses enjeux éthiques.

Isaac Getz

Professeur de leadership à l’ESCP

Isaac Getz
Après un doctorat en psychologie, il se passionne des questions de management et publie « Liberating leadership » en 2009. Il est actuellement auteur, conférencier et professeur à l’ESCP.

Laetitia Progin

Docteure en sciences de l’éducation et professeure à la HEP de Vaud

Laetitia Progin
Enseignante titulaire puis collaboratrice scientifique à l’Université de Genève, Laetitia Progin passe ensuite un doctorat en science de l’éducation sur le sujet de la profession de chef d’établissement. Elle est actuellement chargée d’enseignement à la Haute École Pédagogique associée en leadership et direction d’établissement.

Olivier Perrenoud

professeur à la Haute École Pédagogique (HEP) de Vaud en Suisse et responsable du pôle LEAD

Olivier Perrenoud
Philippe Perrenoud, à la suite d’une riche carrière en tant que formateur et professeur à la Haute école pédagogique du canton de Vaud exerce actuellement la fonction de responsable du pôle de recherche et de formation au pôle de recherche LEAD (Leadership, Environnements d’Apprentissage, Directions d’établissements de formation) qu’il a également créé.

Vincent Philippe

Chef du bureau de l'éducation prioritaire à la DGSCO

Vincent Philippe
Après un long engagement au service de l’éducation notamment en tant que chef d’établissement, Vincent Philippe devient chef du bureau de l’éducation prioritaire à la DGSCO.

Benoite Aubé

Post-doctorante en psychologie à l’Université de Paris, spécialiste Diversité & Inclusion

Benoite Aubé
Docteur en psychologie sociale, l’inclusion dans le respect de la diversité et l’éducation sont les thèmes de prédilection de Benoite Aubé. Devenue formatrice en psychologie cognitive et chercheuse postdoctorale (UCL, Université de Bordeaux, LPPS), Benoite Aubé devient membre du programme de prévention du décrochage chez Synlab.

Sébastien Goudeau

MCF en psychologie sociale à l’Université de Paris, spécialiste des inégalités scolaires

Sébastien Goudeau
Docteur en psychologie spécialiste de l’influence du contexte social (dans ses dimensions culturelles et organisationnelles) sur les inégalités de performance des élèves, Sébastien Goudeau, après plusieurs années en tant que professeur des écoles, est aujourdh’ui maître de conférence à l’Université de Poitiers.

Fernando Nunez-Regueiro

Post-doctorant en sciences de l'éducation à l'université de Grenoble, spécialiste du décrochage scolaire

Fernando Nunez-Regueiro
Post-doctorant en sciences de l’éducation à l’université de Grenoble et membre du Laboratoire de recherche sur les apprentissages en contexte (LARAC), Fernando Nunez-Regueiro a rédigé sa thèse sur le thème du décrochage scolaire au lycée.

Liste des chercheurs contributeurs :

  • Amaury Solignac, Docteur en psychologie et directeur d’I.C.E.B.E.R.G. (Isolated and Confined Environments Behavior and Emotions Research Group)
  • Jean-Marie De Ketele, Professeur en psychopédagogie à l’université catholique de Louvain, spécialisé dans les méthodologies de l’évaluation en éducation
  • Simon Collin, Professeur en sciences de l’éducation , Directeur de la chaire de recherche du Canada sur l’équité numérique
  • Monica Gather-Thurler, Professeure en sciences de l’éducation à l’université de Genève, spécialisée dans le leadership dans les systèmes éducatifs
  • Macarena-Paz Celume, Docteure en psychologie à l’université de Paris, spécialisée dans les compétences psycho-sociales des élèves
  • Cyrielle Derguy, Maîtresse de conférences en psychologie, spécialisée dans l’autisme
  • Lisa-Maria Müller, Responsable recherche au Chartered College of Teaching
  • Mathilde Husky, Professeure en psychologie à l’université de Bordeaux, spécialisée dans la santé mentale des jeunes
  • Marie Gallé-Tessonneau, Docteure en psychologie, spécialiste du refus scolaire anxieux

NOTES SCIENTIFIQUES

Comment les croyances des enseignants en la méritocratie scolaire sont associées à leurs pratiques quotidiennes ?

Les compétences socio-émotionnelles à l’école : un ingrédient du bien être au cœur du système

Développer les compétences à s’orienter : Accompagner les élèves et les équipes éducatives

Démocratiser l’école : Réussite scolaire et co-éducation à l’épreuve des inégalités sociales

Transformer durablement les pratiques pédagogiques : un éclairage de la sociologie des organisations

La motivation à l’égard du service public : Focus sur un concept émergent et son application en contexte scolaire

Pleine conscience à l’école : un effet de mode ou des effets significatifs?

Les biais cognitifs sont-ils (in)évitables ?

Encourager la créativité chez l’enfant

11 études de cas : Compétences émotionnelles sociales et civiques

Florence Rizzo

Co-fondatrice

Elle grandit en zone rurale dans l’est de la France et poursuit sa scolarité dans des écoles publiques. Ses parents n’ont pas le “bac” mais ils croient fermement en l’éducation. Son père, fils de mineur lui transmet une conscience sociale et sa mère infirmière, une culture du soin. Curieuse et avide d’apprendre, elle a la chance de partir en Hypokhâgne au lycée Lakanal de Sceaux puis d’intégrer quelques “grandes écoles” : ScPo, Essec, Insead. A chaque fois, le même sentiment d’assister à une forte reproduction des inégalités, ce qui renforce son engagement et son envie de contribuer à la réduction de ces inégalités. Ecolhuma naît en 2012 de cette envie profonde de mettre ses compétences au service d’une éducation de qualité accessible à tous et de la conviction que cela ne pourra se faire sans un accompagnement humain de celles et ceux qui font l’école au quotidien. Elle croise la route de nombreuses personnes qui font d’Ecolhuma une aventure collective.

{nom}

{FONCTION}

{BIO}